lundi 1 octobre 2018

Mes trucs et astuces contre un (très) gros rhume


Depuis mon retour de Paris, j'étais bien prise et abbatue par un rhume de tout premier choix...
Nez qui coule et/ou bouché, mal à la gorge,  fièvre, frissons, mal partout et faiblesse générale. Bref, un vrai plaisir.

Tout d'abord, avant de vous parler "plan d'attaque", je voudras exprimer, du fond du coeur, un IMMENSE merci à toutes les personnes qui m'ont souhaité un bon rétablissement et/ou envoyé de bonnes ondes de guérison.


Mon premier réflexe fut de passer à la pharmacie chercher ma pharmacopée habituelle (Aspirine C, spray pour la gorge, gouttes pour le nez et Vickx Vaporub).

Dans mes placards, j'avais du thé Chaï bio, un citron,  du miel (merciiiii les files de la crop Belgi-Breizh ) et du gingembre frais.

Vous vous rendez compte déjà que je mélange un peu tout. Je ne suis pas spécialement  branchée médecines douces etc...
Mais je me sers parfois de bons conseils venant de mes copines. Et, quand ça marche, je garde...

Sachez que je ne sais si c'est mon grand-âge (58ans) ou la fatigue et les soucis accumulés mais je vous avoue n'avoir jamais été aussi mal en point par un refroidissement.

Nez bouché  + nez qui coule + mouche-mouche = nez rouge



Pendant deux jours, j'ai utilisé (tenez-vous bien) SEIZE paquets de mouchoirs en papier, oui, vous avez bien lu !!

Ce qui veut dire nez rouge et gercé, dessus des lèvres gercé aussi bien entendu. Quand je peux et, pour éviter cela, j'utilise des mouchoirs en tissu. Il va sans dire que j'ai vite épuisé mon stock.

Pour déboucher, les gouttes c'est bien mais on en connaît les effets pervers qui font sauter les micro-vaisseaux et qui entraînent à long terme des saignements fréquents. Donc, je n'en mets qu'avant de dormir pour passer une bonne nuit.

Et la journée ? Et bien, la journée, mon nez et tout son entourage brillent comme une patinoire... Hihihihi !

Oui, merci, merveilleux Vickx



Je sais... C'est à base de dérivés de pétrole. Pas grave pour moi, je n'en mange pas et n'exagère pas non plus son utilisation.

Je le mets sous mon nez et en profite pour me masser les zones gercées très souvent. Résultat: les gerçures diminuent et ne s'aggravent pas. Et bien sûr, cela dégage le nez.

Fièvre, frissons

Pas grand-chose à part l'aspirine C pour moi.

Mal de gorge

A part un spray antiseptique, je trouve que le thé Chaï bien chaud avec du citron et du miel (parfois du gingembre frais et du thym) font vraiment du bien. Ca adoucit, ça "gratte" moins.

Etat général, fatigue

Je reste chez moi tant que je peux: cela ne sert à rien de contaminer les autres. Même si ce n'est pas drôle.
J'aère les pièces deux fois par jour. Le matin et le soir, avant de dormir.

Je me repose autant que faire se peut. Dans ce cas, je n'avais pas le choix. J'étais vraiment mal en point.
Je ne suis pas médecin mais je crois que ce genre d'accroc nous tombe plus facilement dessus quand on est fatigué et/ou stressé.
Il me semble donc qu'écouter ce que notre corps nous dit "j'ai besoin de repos, on se calme" elle la chose la plus sage à faire.
Si tant est que cela soit faisable, bien entendu.

Je bois beaucoup d'eau, du moins j'essaye ;-)

Et enfin, j'ai trouvé sur Pinterest une recette de soupe anti-rhume que j'ai littéralement ADOREE.

C'est très vite fait et tellement bon !





Voici la recette
  • Deux gousses d'ail pelées et finement émincées
  • quatre oignons verts également émincés
  •  un litre de bouillon de poulet (dans mon cas, un litre d'eau chaude avec deux bouillon-cube de poule)
  • 50 g de gingembre frais pelé et haché finement 
  • 2 petits piments rouges épépinés et hachés finement
  • 1 ravier de champignons frais émincés
  • 1 petite boîte de concentré de tomate.
  • sel selon le goût (le bouillon est déjà  salé).
  • un peu d'huile d'olive
  • J'ai ajouté une pincée de piment d'Espelette parce que c'est bon (clin d'oeil aux amateurs de Max et Vénus)

Instructions:
1. Faire sauter dans de l'huile d'olive bien chaude les champignons, l'ail, le gingembre et les oignons
2. Ajouter le bouillon et laisser bouillir jusqu'à ce que le champignons soient tendres.
3. Ajouter le piment et le concentré de tomates.
4. Laisser cuire encore 5 min.
Buvez-en souvent !!!
Source: http://inthehouseofhealth.info/

Voilà !

Encore une fois, je ne suis ni médecin, ni infirmière, ni guérisseuse, rebouteuse ou autre... hihihi !
J'avais juste envie de partager avec vous mes petits trucs et astuces pour affronter au mieux les plaisirs du rhume et des joies de l'hiver.

Prenez soin de vous !

CDB



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire